pêche melba Cyril Lignac

Cyril Lignac la sublime dans sa recette de la pêche melba, un dessert incontournable de l’été prompt à faire saliver petits et grand

Ingrédients :

pour 4 personnes 

  • 4 pêches fraîches et mûres
  • 40 cl d’eau
  • 45 cl de vin doux
  • 250g de sucre
  • 1 zeste de citron jaune
  • Quelques feuilles de verveine (menthe ou basilic)
  • ½ litre de glace vanille
  • ½ litre de sorbet framboise
  • 125 g de framboises fraîches

Les ustensiles :

  • 1 casserole + 1 fouet + 1 araignée + 1 couteau d’office + 1 assiette
  • 1 cuillère à soupe + 1 boite plastique et 1 couvercle bien froid

Préparation :

  • Versez de l’eau dans une casserole pour la faire bouillir et ajouter du vin doux puis le sucre et portez à ébullition.
  • Presser un peu de jus de citron dans le bouillon et ajoutez un peu de zeste de citron.
  • Une fois à ébullition, ajoutez dans l’eau les feuilles de verveine.
  •  Faites une croix au couteau sur le dessus des pêches et plongez-les dans le bouillon.
  • Sortez les glaces vanille et framboise du congélateur et glissez-les dans un grand saladier.
  • Avec une cuillère en bois, mélangez les deux glaces non fondues pour créer une glace marbrée.
  • Ne mélangez pas trop pour garder les 2 couleurs visibles.
  • Ajoutez quelques framboises fraîches pour les écraser en coulis dans la glace.
  • Réservez la glace au congélateur.

Au bout de quelques minutes, piquez les pêches pour vérifier qu’elles sont bien moelleuses. Sortez-les et mettez-les au frais. Pelez les pêches et coupez-les au milieu pour enlever le noyau. Posez la pêche dans l’assiette de service. Disposez une boule de glace marbrée et quelques framboises fraîches

Blanche ou jaune, quelles différences ?

La première est plus riche en goût mais aussi plus fragile. La seconde, plus résistante, propose des fruits de plus gros calibre mais aux saveurs moins prononcées. Une fois décidé sur la couleur, ouvrez l’œil : la peau doit être non flétrie et dépourvue de taches. Côté parfum, si le fruit n’en dégage aucun, mieux vaut le reposer.

Comment bien conserver les pêches ?

Idéalement, la pêche se conserve à température ambiante. Mais si elle est déjà bien mûre, c’est-à-dire qu’elle est très souple sous les doigts, et que vous ne la dégustez pas dans l’immédiat, direction le bac à légumes du réfrigérateur. À noter : les pêches blanches étant plus fragiles, elles devront être manipulées avec délicatesse et conservées à plat dans une assiette plutôt qu’empilées les unes sur les autres.

Pêche : comment bien la cuisiner ?

Juste sortie du réfrigérateur, elle manquera cruellement de goût. Pensez à la sortir une heure avant de l’utiliser. Vous pouvez aussi garder la peau si elle est bio. En revanche, en agriculture traditionnelle, épluchez-la puisque c’est dans la peau que se concentrent le plus de pesticides. Évitez aussi de la faire attendre, c’est un fruit fragile : aussitôt épluché, aussitôt cuisiné.

  • Aussi rafraîchissante que délicieuse, la salade quinoa pêche mozzarella l’est encore plus si vous y glissez des feuilles de menthe fraîche.
  • Qui a dit que seule la viande méritait que vous allumiez votre barbecue ? N’hésitez pas à l’utiliser pour faire griller des pêches ! Vous pourrez ensuite les servir accompagnées de roquette et feta, agrémentées d’une sauce à base d’huile d’olive et de miel.
  • Proposez de jolies tartelettes individuelles aux pêches et fromage de chèvre.
  • Gourmandes, les brochettes de blanc de poulet et pêches sont à faire rôtir, après passage dans une marinade au miel.
  • Que vous le serviez en entrée ou en dessert, le gaspacho bien frais aux pêches blanches et à la menthe sera toujours délicieux
5/5 - (1 vote)

RECETTES ASSOCIÉES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page